KASABIAN : Kasabian

fusion à l'anglaise


 

Kasabian

 

Dans la catégorie des groupes de Rock qui marquent leur temps avec un premier album de référence, je demande KASABIAN ! Et pourtant, bien que formé en 1997 à Leicester, dans les Midlands, le combo sortira ce premier album éponyme qu’en 2004. Je ne sais pas si cette attente était due à un long processus créatif, mais en tout cas, le résultat en vaut largement la chandelle, puisque ce Kasabian s’avère être un maître-étalon en matière d’Indie Rock anglais des années 2000.

Imaginez la fusion du Rock, de la Pop et de l’Electro minimaliste pour un rendu spectral et addictif. Car avec le recul, à part le riff génial du hit/tube/hymne « Club Foot » (chef d’œuvre !), il n’y a pas vraiment de riffing de guitare sur cet album, seulement des interventions partielles, le plus souvent acoustiques ou dénuées de distorsion. La force du combo anglais réside autre part, dans cette dualité basse/batterie par exemple, où en ressort un groove simple mais d’une efficacité sans pareil (« Processed Beats », « Reason Is Treason »). Et pourtant, à l’époque, le groupe n’a pas de batteur officiel, il fait donc appel à trois frappeurs différents, Ian Matthews, Ryan Glover et Daniel Ralph Martin, en plus des programmations effectuées sur « Club Foot », « I.D. », « Running Battle » et « U Boat ». Cela n’entache aucunement l’homogénéité rythmique de l’album, et les tempos binaires prennent tout leur sens lorsqu’ils sont accompagnés par la basse rondouillarde de Chris Edwards (ça trottine même sur le hippie « Butcher Blues »).

D’ailleurs, en plus de saluer le travail de composition des deux guitaristes Sergio Pizzorno et Christopher Karloff, il est impératif de souligner l’importance des arrangements aux claviers. Que ce soit sous forme électronique (l’introduction synthétique de « I.D. » ou la fin rétro-futuriste de « Processed Beats »), ou dans un voile chimérique prenant (« L.S.F. (Lost Souls Forever) », « Test Transmission » qui rappelle les titres les plus éthérés des CHEMICAL BROTHERS), ces derniers se dévoilent au fur et à mesure des titres avec envoûtement et minutie. Autre atout majeur de KASABIAN : les vocaux. Si les chœurs de Sergio Pizzorno apportent une aura solaire à l’opus, il s’avère que le chant charismatique, tout en douceur, de Tom Meighan gagne tous les suffrages, notamment lorsqu’il se fait plus scandé. Au final, la seule fausse note de Kasabian, réside dans la première partie de « U Boat », avec cette mélodie désuète et cette voix à la limite du faux (c’est Sergio Pizzorno au chant pour le coup, comme sur « Test Transmission »). Dommage, parce que la version Jacknife Lee de « Test Transmission » justement, qui apparaît en hidden track, surpasse l’originale avec cette basse grésillante et cette production cybernétique.

Premier album, premier coup de maître pour le quatuor anglais. Car en plus d’offrir des morceaux accrocheurs et des refrains entêtants, Kasabian fait partie des rares albums dont les écoutes répétées le rendent toujours plus appréciable !

 

Tankkore


 


 

Line-Up : 

Tom Meighan : Chant

Sergio Pizzorno : Guitare, choeur, clavier

Christopher Karloff : Guitare, clavier, omnichord

Chris Edwards : Basse

Ian Matthews, Ryan Glover & Daniel Ralph Martin : Batterie

Nationalité : Royaume-Uni

Label : BMG

Année : 2004

Tracklist :

01 - Club Foot

02 - Processed Beats

03 - Reason Is Treason

04 - I.D.

05 - L.S.F. [Lost Souls Forever]

06 - Running Battle

07 - Test Transmission

08 - Cutt Off

09 - Butcher Blues

10 - U Boat


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (3)

1. zoskia 23/01/2014

Bonne chro et magnifique citation mon Tank'

2. Tankkore 21/01/2014

Merci vieux ! Quand la musique te touche, tu fait fi des étiquettes (Moi, 2014) !

3. Cook 20/01/2014

Ta diversité en matière de zik m'étonnera toujours.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 13/11/2016

Rejoignez nous sur Facebook!