ATHEIST : Piece Of Time

Piss off time


 

Voilà un moment que je n'avais rien chroniqué. C'est pourquoi aujourd'hui nous allons nous pencher sur la réédition de Piece Of Time de 2005 (donc celle de Relapse Records) de la formation floridienne ATHEIST (et oui encore eux). Pourquoi cette version ? Parce qu'en plus de morceaux provenant des démos Beyond et Rotting In Hell (de l'époque de R.A.V.A.G.E. pour ceux qui suivent), nous avons le droit aux trois pistes présentent sur la démo On We Slay de 1987 et l'unique morceau qui nous manquait de la démo éponyme Hell Hath No Mercy de la même année. Bref pour ceux qui ont la flemme de recouper les informations, avec cette version du premier album d'ATHEIST nous aurons fait le tour complet des compositions du groupe pré-Piece Of Time.

 

 

 

 

Pour ne pas alourdir cette chronique déjà bien fouillies nous dirons simplement que depuis la démo Beyond le line-up n'a pas bougé. On retrouve Kelly Shaefer au chant et à la guitare accompagné par Rand Burkey pour cet instrument à corde, Steve Flynn à la batterie et Roger Patterson à la basse. Pour l'anecdote, et pour en finir avec les présentations générales de rigueur, il faut savoir que l'album est d'abord sortie en Europe en 1989 puis aux États-Unis en 1990.

 

Suivant de très près Beyond, Piece Of Time doit beaucoup à la première sortie du groupe sous leur nom actuel. Nous sommes donc toujours en présence d'un thrash à tendance « technique » : la sauvagerie d'ATHEIST ne disparaît pas ici, mieux elle devient encore plus percutante. Et ce phénomène est sans doute la conséquence du lieu emblématique de l'enregistrement : le Morrisound Recording. Peut être que ce nom ne parle pas à tout le monde, une petite explication ne fera pas de mal : le Morrisound Recording est le studio d'enregistrement qui a vu naître le death metal (américain) et lui a donné ce son si caractéristique dans les années 90.

 

Dès l'ouverture de l'album sur le morceau éponyme on sent que le groupe a évolué. Le son des vagues et une mélodie inquiétante sont les prémices d'un morceau bien plus construit et touffu que les premiers essais des Floridiens. Guitares acérées, basse chaloupée, batterie jazzy, chant éraillé... Le tout servi sur un tempo relativement lent. Voilà déjà un travail qui dépasse le thrash que dispensé la formation quelques années auparavant. Sans parler de death (technique ou non) ATHEIST lorgne du côté progressif pour obtenir des compositions puissantes et complexes. En ce sens le travail mélodique est revu à la hausse, en témoigne les nombreux soli et leads présents sur l'album. Je parlais de progressif, le titre même de l’œuvre montre bien la volonté du groupe de sortir d'un carcan limité : entre Rotting In Hell et Piece Of Time il y a un gouffre stylistique... Sans aller chercher les questions métaphysiques et les expérimentations de la musique contemporaine les Floridiens intègrent des éléments atypiques du thrash dans leurs compositions. Cependant ATHEIST n'abandonne pas le bon vieux thrash de ses débuts : « On We Slay » ou « Beyond » retravaillés pour l'occasion gardent ce souffle rebelle et incisif qui faisait le charme des précédentes démos. On tire presque sur le black sur « Hell Hath No Mercy » et « Undefiled Wisdom »  avec leurs blasts et leur ambiance lourde. Dire que les Floridiens ont créé leur style si particulier qu'à partir de Piece Of Time serait une erreur. En effet, lorsque l'on écoute « No Truth », composition déjà présente sur la démo Beyond, difficile de nier la parenté avec le ATHEIST post-89 : on navigue entre une musique atmosphérique comme en témoigne l'introduction composée de chœurs (élément encore novateur dans la discographie du groupe), jazzy avec ces soubresauts mélodiques, et thrash dans les moments les plus turbulents.

 

Ce qu'il y a d'étonnant avec ce Piece Of Time c'est la part laissée à chaque musicien de s'exprimer tout en gardant cette folie explosive sur le devant de la scène. Car si la concurrence de l'époque (DEATH ou MORBID ANGEL pour n'en citer que deux) faisait dans la « brutalité » sombre, ce qui caractérise ATHEIST c'est cette apparente nonchalance à proposer des riffs heavy, des breaks démentiels et une bonne dose de groove. Ce premier album est un instant isolé entre le développement du metal fin des années 80 et le genre tel qu'on le connaît aujourd'hui. La musique des Floridiens reste indémodable.

 

Cook


 


 

Line-Up : 

Kelly Shaefer : Chant, guitares

Steve Flynn : Batterie

Roger Patterson : Basse

Rand Burkey : Guitares

Nationalité : États-Unis

Label : Relapse Records

Année : 2005 (première version : 1988)

Tracklist :

01 - Piece of Time

02 - Unholy War

03 - Room with a View

04 - On They Slay

05 - Beyond

06 - I Deny

07 - Why Bother?

08 - Life

09 - No Truth

10 - No Truth (Beyond version)

11 - On They Slay (Beyond version)

12 - Choose Your Death (Beyond version)

13 - Brain Damage (Beyond version)

14 - Beyond (Beyond version)

15 - Hell Hath No Mercy (piste issue de la démo Hell Hath No Mercy)

16 - On They Slay (On We Slay version)

17 - Brain Damage (On We Slay version)

18 - Undefiled Wisdom (On We Slay version)


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. Cook 29/07/2015

Ouais les deux prochains sont de loin les meilleurs je trouve dans des genres différents. Piece of Time ça reste un coup d'essai.

2. zoskia 28/07/2015

Très bon album mais j'ai quand même hâte que tu arrives à "Elements" :)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 26/09/2015

Rejoignez nous sur Facebook!