EZ! #51 : BUKEZ FINEZT + INFEKT + UZZI + NOST

9 juin 2017 // Club Transbo // Villeurbanne


 

Bandeau ez51

 

Le mois dernier, la Heavy Dubstep Night a fêté sa 50ème édition, sans ma présence malheureusement, et on espère profondément que l’épopée synthétique durera encore longtemps afin d’asseoir Lyon comme l’un des bastions incontournables de la Bass music en France ! Pour l’heure, c’est l’EZ! #51 qui s’offre à nous, avec une distribution 100% Dubstep pour une fois : les deux producteurs allemands BUKEZ FINEZT et INFEKT s’occupent du gros de la soirée, accompagnés par le tout jeune Français NOST pour l’échauffement et le Grec UZZI pour le finish !

Ez51 nost

Nost © GCPLyon

Il est 00h22 précisément quand j’entre dans l’arène du Club Transbo accueilli comme il se doit par de grosses basses nerveuses et une dizaine de bassheadz énergiques, bien décidés à en découdre jusqu’à l’aube ! Aux platines, c’est donc le jeune NOST qui fait fumer les enceintes depuis une petite heure et le public qui s’accumule au fur et à mesure des tracks ne boude pas son plaisir. Sans aucun répit, le Lyonnais démonte le dancefloor avec une concaténation de drops Brostep brutaux et jouissifs parfaitement en place. Pas d’intro, ni de pont calme ou mélodique, ici tous les morceaux sont désossés pour ne garder que la partie la plus charnue, et c’est tant mieux !

Ez51 infekt

Infekt © GCPLyon

L’atmosphère s’assombrit et l’air devient toxique à l’arrivée du producteur allemand INFEKT, il est donc l’heure de plonger dans les abîmes métalliques de la Riddim ! Pour ma part, j’ai trouvé le mix long et redondant car je n’accroche vraiment pas au genre, pour autant on ne peut nier la technique du producteur allemand et surtout l’ambiance quasi industrielle développée par la sélection. Le tempo est plus lent, les rythmiques plus lourdes et l’impression que de l’acier en fusion vous colle aux semelles se fait sentir dès le début du set. Les drops martiaux semblent usinés par une machinerie bruyante et rouillée malheureusement programmée sans grande variation, distillant ainsi une fusion synthétique cinglante et poisseuse qui a tout de même déchaîné les passions dans la fosse !

Ez51 bukezfinezt

Bukez Finezt © GCPLyon

Un an après son passage à l’EZ! #40, l’activiste germanique BUKEZ FINEZT revient nous faire un petit bisou bien baveux sur la joue, et nous, on aime ça, les câlinades sonores de cet acabit, truffées de basses en surcharge pondérale, de wobbles suintants et de beats costauds aux muscles saillants ! Largement plus éclectique que celui de son compatriote précédent, le set du gars de Cologne prend ses aises avec tout ce qu’il y a de plus grassouillet dans la bass music, du Dubstep virulent à la Riddim tranchante en passant par de pesantes incursions Trap. Ça cogne dur, en somme, et les bassheadz s’en donnent à cœur joie dans la salle chauffée à blanc du Club Transbo !

Ez51 uzzi

Uzzi © GCPLyon

Pas de finish Drum & Bass ce soir, non, ce sera une nouvelle et ultime rasade de beats percutants à 140 bpm et wobbles bien sales avec l’un des frères Panagiotidis du duo Grec UZZI ! À l’instar de son prédécesseur, le producteur de Thessalonique va piocher large dans son arsenal Dubstep et passer par tous les stades du concassage cybernétique, aidé à cela par les textures visuelles spasmodiques du vjing de WSK. Toujours aussi déchainé à tout heure de la nuit, l’impétueux public des EZ! vide son énergie dans une dernière danse sous les coups de basses de ce mix méditerranéen plus riche en plomb électronique qu’en brise marine !

Ez51 pit

© GCPLyon

Tankkore


 

Totaal Rez : www.totaalrez.com // www.facebook.com/totaalrezfrance

EZ! : www.facebook.com/ez.dubstep.night

Bukez Finezt : www.facebook.com/bukezfinezt

Infekt : www.facebook.com/infektdubstep

Uzzi : www.facebook.com/UZZI.BADMEN

Nost : www.facebook.com/NostDnB


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Rejoignez nous sur Facebook!