EZ! #39 : BEAR GRILLZ + TISOKI + SMÔL + CANCELED CAT

29 avril 2016 // Club Transbo // Villeurbanne


 

Ez 39 bandeau

 

Retour au Club Transbo après une escale au Ninkasi Kao ! Chacun retrouve ses marques pour accueillir une nouvelle salve de prestations vénéneuses riches en calories sonores. Au menu cette 39ème édition de la Heavy Dubstep Night, du lourd et poilu avec le nounours américain BEAR GRILLZ, du plus jeune et léger avec le Britannique TISOKI, du très jeune et prometteur avec le Lyonnais CANCELED CAT et du confirmé et chevelu avec le vétéran de la scène locale SMÔL ! Un programme alléchant pour toutes les babines raffolant de Dubstep généreusement relevé et de Drum & Bass sacrément épicé !

 

La mise en bouche électronique est effectué par le tout jeunot CANCELED CAT, qui fait ses premiers pas dans l’arène bouillonnante des soirées EZ! Ma petite troupe et moi-même arrivons pour la dernière partie de son set, où le public bien garni s’agite aux sons des basses grondantes. Bien décidé à fédérer l’assemblée, le Dj propose un mix Dubstep bien en chair au fort taux de lipides ; ça martèle, ça vrombit et ça rend les gens heureux, tout comme lui qui partage sa joie, à plusieurs reprises, avec le premier rang. Une entrée en matière qui met en appétit !

Mais notre faim en séisme synthétique est insatiable et c’est au tour du producteur d’Edimbourg TISOKI de venir nous en mettre plein les papilles ! Plutôt adepte d’une électronique solaire et mélodique, le bonhomme va tout de même envoyer des brûlots Dubstep sacrément addictifs et bien sentis, à l’instar des deux premiers titres de son excellent EP Night Ride sorti il y a 2 ans. L’ambiance générale devient plus furieuse encore, le pit se densifie et s’électrise en même temps, il faut bien croire que le mix du p’tit Bradley Edwards fonctionne à merveille dans ce Club Transbo totalement dédié aux démons de la bassmusic. Seul point négatif, pour ma part, sa tendance à faire trop durer les intros et ponts mielleux à chant féminin. On est pas là pour enfiler des perles, on veut des grosses basses dégoulinantes !

Il est là, il s’impatiente derrière l’Écossais, son énorme tête d’ourson vissée sur la tête ! Mais qui ça ? BEAR GRILLZ bien entendu ! Tel un meneur de troupeau de bêtes sauvages, le producteur déguisé va lâcher les grizzlys dans la fosse qui devient un véritable champ de bataille. La sélection est implacable, féroce et sanguinaire, les drops tranchent dans le vif, les basses broient les corps, la rythmique concasse les restes, c’est une véritable invitation aux pogos que l’Américain nous impose et le public ne va pas s’en priver. En plus de ces tubes maison, dont ceux de son dernier EP Mo Honey Mo Problem, il nous a concocté un mix copieux aux petits oignons avec, entre autres, le « Robo Kitty » de EXCISION & DOWNLINK, le « Red Lips » de GTA remixé par SKRILLEX, quelques ZOMBOY fumants tel « Like A Bitch » et « Terror Squad » et, grand bien lui a pris, l’énorme « Flotation » du frenchy NIVEAU ZERO ! La claque ! Mais BEAR GRILLZ est un ours facétieux et il n’hésite pas à introduire ses coups de semonce par des niaiseries sonores avant de balancer la sauce au miel (comme le « How Deep Is Your Love » de CALVIN HARRIS & DISCIPLES) ou, au contraire, de caler une décharge métallique bien brutale avec le « Chop Suey » de SYSTEM OF A DOWN suivit du « Bodies » de DROWNING POOL. Au final, c’était un peu la version musicale de la scène culte de The Revenant !

Pour terminer la soirée comme il se doit, c’est SMÔL, habitué des redoutables finish Drum & Bass, qui prend le contrôle du Club Transbo. La fosse s’est dispersée après le passage de l’ours d’outre-Atlantique, mais les fanatiques de double drops restent à leur poste pour user leurs dernières forces sur le set du Dj aux longues dreads. Après un début énergique à grand renfort de titres Jump Up, le Lyonnais change de casquette pour un matraquage cinglant en terres Dubstep, lui qui nous a jamais montré aux EZ! son goût pour les drops de bouchers. La bonne surprise passée, SMÔL revient aux affaires DnB dans une déflagration Neurofunk survitaminée, l’enchaînement des « Running Blind » et « Stigma » de NOISIA, avec un titre de BLACK SUN EMPIRE (il me semble) et le « Nasty » de THE PRODIGY remixé par SPOR m’a littéralement transcendé, j’espère qu’il en a été de même pour le reste du public toujours présent ! L’éminent représentant du crew Bassleaks a encore fois mis tout le monde d’accord !

Encore et toujours, excellent travail de WSK pour son apport visuel aliénant qui s’imprègne dans l’univers électronique avec ses mutations de formes géométriques, ses bouts de vidéos horrifiques, ses silhouettes tout en grâce et ses indémodables pelles mécaniques en action.

 

Mix d'Or de la soirée : BEAR GRILLZ !

 

Tankkore


 

Totaal Rez : www.totaalrez.com / www.facebook.com/totaalrezfrance

EZ! : www.facebook.com/ez.dubstep.night

Bear Grillz : www.facebook.com/itsbeargrillz

Tisoki : www.facebook.com/Tisoki

SMôL : www.facebook.com/smolbass

Canceled Cat : www.facebook.com/canceled.cat


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Rejoignez nous sur Facebook!