EZ! #33 : HABSTRAKT + SHIVERZ + BISHOP + ASCO

18 décembre 2015 // ClubTransbo // Villeurbanne

 


 

Ez 33 bandeau

 

L’année 2015 s’achève et rien de tel qu’une dernière EZ! de furieux pour finir en beauté ! Pour l’édition #33, Totaal Rez a misé sur du lourd avec l’Anglais SHIVERZ et l’Américain MEGALODON, finalement remplacé au pied levé par le Français HABSTRAKT, car bloqué à l’aéroport. Pour accompagner les deux producteurs, la team lyonnaise a envoyé le jeune BISHOP pour le warm-up et le vétéran ASCO pour le finish ! Ça sent la rouste !

 

Manque de chance, mon arrivée tardive dans l’enceinte du Transbordeur me fait manquer le set du nouveau venu BISHOP. C’est donc dans l’agitation générale et sous les coups de semonce de SHIVERZ que je me faufile au milieu de la masse grouillante. Le Boucher des tables de mixage ne va pas épargner l’assistance ce soir avec un concassage Dubstep qui sent bon l’oxyde de fer. La rythmique lente et implacable du genre s’abat, inlassablement, dans le club pendant toute la durée du mix tel un titan de métal en marche lâchant des sonorités cybernétiques à chaque instant. La redondance du tempo fait ployer les corps et le hachage sonore des basslines pousse aux spasmes incontrôlés des membres supérieurs, donnant au technicien anglais des airs de marionnettiste musical. Après plus d’une heure de set au goût de chrome et de rouille, le producteur de Croydon laisse les manettes au remplaçant de MEGALODON. Lourd !

C’est donc le Français HABSTRAKT qui prend les commandes des hostilités sonores à bord de son Transformer musical. La carcasse métallique et pesante de SHIVERZ se mute en robot rutilant prêt à en découdre avec une fosse en grande forme. Doté d’un attirail musical éclectique, celui-ci ne ménage aucun clubber présent et plonge l’auditoire dans un maelström électronique imparable. Le producteur frenchy alterne les plaisirs entre l’écrasement des salves Dubstep puissantes et mélodiques et les jump-up furieux des attaques Tech-House, sans occulter quelques embardées Trap pour la dose de groove synthétique. Au milieu de la fournaise, le poulain de chez Never Say Die Records lâche quelques pépites de ses comparses de label - ZOMBOY, LAXX et MUST DIE! en tête - pour compléter une sélection musclée et entraînante. Survitaminé !

L’heure de la fessée Drum and Bass a sonné et c’est ASCO qui s’occupe de la correction ! Si j’avais trouvé son set un peu faiblard lors de l’EZ! #29 en compagnie de TROLLEY SNATCHA et TRAMPA, je dois bien avouer que, cette fois-ci, le DJ de Totaal Rez m’a mis littéralement sur les rotules avec un mix virulent et addictif. Ainsi, le Lyonnais a sorti son artillerie la plus redoutable pour faire danser les allumés du dancefloor venus en nombre, du blaster à Jump-Up au canon à Neurofunk en passant par les grenades Liquid. Toutes basslines offensives dehors et drums trépidantes en avant, ASCO a simplement offert un des meilleurs finish Drum and bass de l’année. Aliénant !

À saluer, également, le retour du crew WSK, absent lors de la dernière édition, pour un Vjing toujours aussi raccord avec la furia digitale des Heavy Dubstep Night, même si la prestation de ce soir était un peu moins marquante que sur les dates précédentes.

 

Mix d'Or de la soirée : HABSTRAKT !

 

Tankkore


 

Site officiel de Totaal Rez : www.totaalrez.com

Page officielle de Totaal Rez : www.facebook.com/totaalrezfrance

Page officielle des soirées EZ! : www.facebook.com/ez.dubstep.night


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. Tankkore 17/02/2016

Merci à toi, ça fait plaisir de lire des coms positifs !

2. EZlover 16/02/2016

HABSTRAKT, un des meilleurs que j'aie vus en EZ...merci pour le report, un régal comme toujours!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Rejoignez nous sur Facebook!