EZ! #25 : XILENT + 50 CARROT + KPUSH + THE THUGS

31 janvier 2015 // Club Transbo // Villeurbanne


 

Ez 25 bandeau

 

L’EZ! #24 avait clôturé mon compteur à concert de 2014, avec l’EZ! #25 s’ouvre celui de 2015. Rien à se mettre sous la dent en ce mois de janvier, il faut attendre le samedi 31 pour enfin retrouver l’ambiance unique et chauffée à blanc des « Heavy Dubstep Night » proposées par Totaal Rez. Au programme ce mois-ci, encore de la pointure anglo-saxonne avec XILENT et 50 CARROT accompagnés par la frenchtouch lyonnaise, KPUSH  pour le warm-up sous stéroïdes et THE THUGS en finishers de luxe ! On retrouve également l’équipe de WSK pour le Vjing.

 

Je vous épargnerai le speech habituel et redondant de mon arrivée tardive au Club Transbo, mais c’est encore une fois le cas et j’enrage de n’avoir pu voir que le dernier quart d’heure du set de KPUSH. Représentant du crew Bass Freak Dogz, le bonhomme avait déjà montré son penchant pour la Dubstep pesante et frontale lors de l’EZ! #19 avec KILL THE NOISE. Aux sons des dernières minutes, le set de ce soir semble encore plus furieux et jouissif que la dernière fois, faisant la part belle au beats bas-du-front comme en atteste la sélection du hit d’EXCISION & SPACE LACES « Get Stupid » en fin de mix. Une mise en bouche explosive pour un plat de résistance différent mais tout aussi imparable.

Effectivement, avec l’arrivée de 50 CARROT aux platines, je pensais que l’ambiance allait retomber un peu vu les penchants pour la weed et les titres plus posés du jeune producteur de 18 ans. Point du tout, le p’tiot de Leeds, touffe capillaire toujours bien en place, me fait mentir avec un set goudronneux des plus efficaces. Certes les rythmiques perdent en bpm ce qu’elles gagnent en lourdeur - donnant ainsi un aspect rampant à ce mix Dubstep unique - mais les torsions de basses gavées de lipides suintent par toutes les enceintes du Club Transbo. Le public reste collé au sol et se tord d’avant en arrière, de droite à gauche, comme s’il ployait sous les coups synthétiques qui s’abattent dans la salle. Au milieu des distorsions lentes et gluantes, on a pu reconnaître le « Step Two » de LAXX ainsi que le « Niggas In Paris » de JAY-Z & KANYE WEST totalement méconnaissable. C’était gras ma petite dame, et le gras c’est la vie !

Les mélodies ont donc disparu du paysage Dubstep ce soir ? Non, rassurez-vous c’est XILENT qui les a pris dans sa besace musicale. Le producteur anglais d’origine polonaise (et oui Eryk Kowalczyk ça ne s’invente pas) nettoie ainsi le dancefloor graisseux laissé par son compatriote avec un set beaucoup plus édulcoré mais de qualité supérieure. En effet, si je suis d’habitude peu fan des mix Dubstep aux mélodies exacerbées, il faut avouer que le mix de XILENT fait un bien fou après une heure et demi de tabassage rythmique. Le tempo s’est accéléré quelque peu, adoptant des aspects technoïdes énergiques propices aux jumps virulents et aux vagues de slams. La fosse, toujours plus bouillonnante, ne semble plus faire qu’un amas de corps lancé dans une transe électronique, se déformant à chaque drop démoniaque. En effet, si le mix de Kowalczyk se montre aussi redoutable c’est que les mélodies faciles ne sont là que pour appâter le chaland avant qu’il ne se fasse avaler tout cru par les basses carnassières. Ses propres titres sont d’ailleurs créés dans cet esprit, comme « Boss Wave », « Falling Apart » et un nouveau morceau issu de son prochain album, et alors qu’ils ne sont pas toujours exceptionnels en studio, ils s’avèrent, en live, beaucoup plus sympathiques !

Dernier round pour ce soir avec les lyonnais de THE THUGS, également membres de l’orga Totaal Rez. Composé de ASCO et MIGHTY B (vu en solo à l’EZ! #20 pour un double set magistral), le duo de la capitale des Gaules nous gratifie, comme à l’accoutumée à cette heure, d’un set très orienté Drum & Bass. Le temps de s’aérer un peu la tête et c’est le « Step Three » de LAXX (décidément) qui résonne dans le Club Transbo, rapidement suivi par un remix du « Ragga Bomb » de SKRILLEX. Le speech sur le flyer de la soirée promettait que THE THUGS allait nous casser les jambes et c’est plutôt bien parti. De bonnes perles Dubstep et Drumstep sont encore présentes dans le mix, mais le gros de la sélection se concentre sur les calottes DnB virulentes comme le fraîchement sorti « Ego » de BLACK SUN EMPIRE & STATE OF MIND (bon choix les gars !). Du reste, la sauce prend toujours autant, les connaisseurs, en grand nombre, se délectent des rafales de batteries frénétiques et des basses surpuissantes qui s’échouent bruyamment dans votre cortex.

Un petit mot également sur l’habillage visuel de WSK qui m’a semblé moins travaillé que la dernière fois, même si je ne me suis pas focalisé entièrement sur l’écran géant. Par contre, leurs mappings pour les grosses soirées du Transbordeur ont l’air particulièrement impressionnants. En tout cas, il est évident que l’ajout de projections vidéo rend l’ambiance des EZ! encore plus effervescent !

 

Mix d'Or de la soirée : THE THUGS !

 

La prochaine édition est déjà programmée et aura lieu le vendredi 6 mars, toujours au Club Transbo, avec MUST DIE!, THE UNIK, WE ARE LAMBDA, SMÔLE et WSK toujours au VJ !

 

Tankkore


 


 

Site officiel de Totaal Rez : www.totaalrez.com

Page officielle de Totaal Rez : www.facebook.com/totaalrezfrance

Page officielle des soirées EZ! : www.facebook.com/ez.dubstep.night


 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (4)

1. Tankkore 10/02/2015

Encore merci ! Et hâte également !

2. EZlover 09/02/2015

Super article, qui retranscrit bien la grosse claque prise y'a 10 jours...hâte de remettre ça!

3. Tankkore 05/02/2015

Merci ! Super set et super prog comme d'habitude !

4. Asco 05/02/2015

Cool report mec ! :)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 13/03/2015

Rejoignez nous sur Facebook!