EZ! #24 : KILLSONIK + LAXX + MATT TRACKER + RATBEAT

20 décembre 2014 // Club Transbo // Villeurbanne


 
 Ez 24 bandeau

 

L’EZ!, 23ème du nom, m’étant passé sous le nez, il était impensable de rater l’épisode 24, dernier assaut Dubstep de l’année toujours commandé par Totaal Rez, les fins limiers des concerts Electro lyonnais. Pour cette dernière de 2014, l’appellation « Quality Dubstep Night » s’est mutée en « Heavy Dubstep Night », et croyez-moi la qualité n’a pas disparu et la lourdeur est bien présente. Au menu de ce samedi 20 décembre : le lyonnais RATBEAT s’occupe de préchauffer la salle avant la venue des DJs anglais LAXX et KILLSONIK, présents pour le plat de résistance, et MATT TRACKER achève la soirée avec un set Drum & Bass furieux. Pour enrober le tout d’un voile créatif, l’habillage visuel est concocté par l’équipe de WSK.

 

Encore une fois j’arrive sous les coups de 0h45 et encore une fois je ne verrai que les dernières minutes du set de préchauffe cuisiné, cette fois-ci, par RATBEAT. La salle du Club Transbo est déjà pleine comme un œuf, l’ambiance est bouillonnante à souhait et la queue pour le vestiaire bien longue pour les retardataires qui veulent immédiatement se mélanger à la masse difforme qui gesticule devant la scène. Après un quart d’heure de sons lourds et jouissifs, le lyonnais passe le relais au premier gros nom de la soirée, LAXX. Fort de trois EPs sortis cette année chez Never Say Die, le gars d’Oxford va exécuter un set des plus variés et d’une puissance incroyable, sûrement l’un des meilleurs dont j’ai pu assister. Au final, il n’y aura que peu de Dubstep pure et dure mais un florilège des styles de bass music, parfaitement agencé dans un enchaînement de hits ravageurs. Au milieu du maelstrom synthétique, on a pu entendre le duo imparable « Beast In The Belly » de ZOMBOY et « Boss Mode » de KNIFE PARTY, le magnifiquement plombant « Poursuit » de GESAFFELSTEIN, ainsi qu’un passage Drum & Bass des plus nerveux avec le « No Problem » de CHASE AND STATUS accompagné du « Rock It » de SUB FOCUS en mode remixage grassouillet. Bien entendu, le DJ anglais n’a pas omis de nous faire part de ses dernières productions uniques et fédératrices, où les montées Dubstep laissent place à des passages Trap aux rythmiques ultra-mécaniques, constat flagrant sur « Step Three » et surtout l’ovni « Semi Auto ». Le brassage électronique et éclectique de LAXX se termine sous une ovation et laisse place au second DJ d’outre-manche de la soirée.

Du duo londonien KILLSONIK, seul Luca Gulotta est venu ce soir pour mettre le feu dans un Club Transbo complètement enivré par l’euphorie électronique. Dès le départ, le set du DJ anglais sera beaucoup moins fluide que celui de son compère LAXX, stoppant souvent ses titres pour lancer des « raise your hands in the air ». Que l’on aime ou pas (j’ai trouvé ça un peu systématique à la longue), on ne peut nier que le show lancé par Luca Gulotta a mis le feu aux poudres dans une veine relativement Dubstep cette fois-ci. Les montées en puissance génèrent l’agitation des bras en l’air jusqu’au lâché de drops mastodontes où les corps des plus revanchards s’entrechoquent dans des pogos fiévreux. Pas de quartier dans la fosse, l’énergie dégagée par la setlist de KILLSONIK donne du grain à moudre à tous les aficionados de Dubstep ici présents. Dans l’heure et demi écoulée, on retrouve le remix du « Smack My Bitch Up » de THE PRODIGY effectué par NOISIA (imparable à chaque EZ! j’ai l’impression), l’excellentissime « Satisfy » de NERO ou encore le tube du duo londonien « Slaughterhouse » ! Un régal pour toutes les esgourdes adeptes de hachages cybernétiques nourris aux basses anthropophages.

Le dernier coup de semonce est envoyé à 3h30 par le grenoblois MATT TRACKER. Pour les habitués des soirées EZ!, vous vous souvenez peut-être de sa prestation au micro en tant que MC car il accompagnait son compère JAYH MO’FIRE lors de l’EZ! #22. Cette fois-ci, c’est lui qui est derrière les platines et il va nous offrir un set Drum & Bass percutant et naturellement riche en batteries fougueuses. Les rythmiques mid-tempo de la Dubstep sont remisées au placard pour se muter en cavalcades véloces et aliénantes. Entre le « Tarantula » de PENDULUM et le « Junglist Massive » de M BEAT feat GENERAL LEVY, MATT TRACKER déverse un set redoutable et éclectique, piochant autant dans les pépites sombres et astrales que dans les hits chauds et Ragga. Les basses trépidantes fusent dans un Club Transbo encore bien rempli pour l’heure tardive et ambiancée par les créations visuelles du collectif WSK. Le montage, composé d’abstractions lumineuses et de boucles vidéo saccadées, s’est parfaitement ancré dans l’univers électronique et frénétique des nuits EZ! et accentue la plus-value de ces soirées incontournables de la vie nocturne lyonnaise.

 

Mix d'Or de la soirée : LAXX !

 

Rendez-vous donc le samedi 31 janvier 2015, même lieu, pour la 25ème édition en compagnie de XILENT,  50 CARROT, KPUSH, THE THUGS et WSK, toujours au mix vidéo !

 

Tankkore


 


 

Site officiel de Totaal Rez : www.totaalrez.com

Page officielle de Totaal Rez : www.facebook.com/totaalrezfrance

Page officielle des soirées EZ! : www.facebook.com/ez.dubstep.night


 

4 votes. Moyenne 4.75 sur 5.

Commentaires (2)

1. Tankkore 09/02/2015

Merci pour ton commentaire, ça fait chaud au cœur ! Le report de l'EZ! #25 est également en ligne et je ne compte pas m’arrêter de si tôt !

2. EZlover 07/02/2015

Magique cet article! Merci à l'auteur, belle prose, on a l'impression d'y être continue!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 13/03/2015

Rejoignez nous sur Facebook!