$UCIDEBOY$ : Now The Moon's Rising


 

A0095708844 10

Je ne connais pas énormément $UICIDEBOY$. Je ne connais que la mixtape ici présente et G.R.E.Y.G.O.D.S. II. Cependant, j’ai bien remarqué que ce duo de la Nouvelle-Orleans était plutôt productif. Depuis sa création en 2014, on compte 3 albums, 4 mixtapes et… 21 EPs ! Eh oui, ça fait beaucoup. J’ai téléchargé leur EP Now The Moon’s Rising gratuitement sur Bandcamp, j’ai écouté par curiosité, et… l’addiction. Tout simplement. La recette est parfaite.

Pas d’intro, on rentre directement dans l’EP par une instru trap du plus bel effet avec un duo rap assez énervé, le tout sur une track d’une minute et cinquante et une secondes. Oui, c’est un point important dans la description de Now The Moon’s Rising ! Neuf pistes pour 20 minutes, l’EP passe tout seul. Mais pendant ces 20 minutes le duo parvient tout de même à nous poser des ambiances et des prods hyper efficaces ! L’ambiance est nocturne, entre les compos inquiétantes ou énervées et celles qui sont beaucoup plus posées. Les compos utilisent à merveille les snares et hats et les leads sont excellentes. Les titres plus effrayants ont recours à une production plus frappante, avec des samples qui contribuent vraiment à l’imprégnation et complètent les leads faisant déjà leurs preuves : des rires maléfiques, des bruits de vent glacial, et d’autres moins descrpitibles. À l’opposé, les tracks planantes connaissent plus de roulements de snare avec parfois une pointe d’autotune (« I Think I’m Ian Read ») et quelques samples également. Pour agrémenter le tout, le duo nous nous emporte avec des variations de chant qui suivent les compos, alternant flow lent et flow soutenu, rap grave (« Gutting Catfish » par exemple), aigu (« Evolution » avec ce flow impressionnant) et parfois plus funky. L’EP est donc varié et s’enchaîne parfaitement grâce à une tracklist bien disposée.

Now The Moon’s Rising est impressionnant. Il absorbe l’auditeur qui ne voudra pas en sortir avec une entrée directe, des sons avec une ambiance remarquable et des instrus complètes et originales. Un album que je recommande avec ferveur.

 

QxVx

Mots-clés : rap hip-hop suicide boys nouvelle orléan


 



Line-Up : 

Ruby da Cherry

$lick $loth

Nationalité : États-Unis

Label : Independant

Année : 2015

Tracklist :

01 - Paris

2 - Conerting…

3 - Low Key

4 - Gutting Catfish

5 - I Think I’m Read

6 - Evolution (I Love That Movie)

7 - Underwater Malibu

8 - Dejection

9 - To Have and To Have Not

10 - Can of Worms


 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Tankkore 09/09/2016

J'avais déjà écouté cet EP sous les conseils de Guitoune et effectivement c'est excellent, des titres ultra courts de Trap spectrale et urbaine avec des flows bien glauques. J'adhère totalement !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 09/09/2016

Rejoignez nous sur Facebook!