SCH : Anarchie


 

Anarchie

 

Petit historique : SCH s'est fait connaître avec le titre "Millions", apparaissant dans la mixtape RIPRO Vol. 1 de LACRIM, sorti en juin 2015. Ensuite, il est réapparu en octobre suivant sur le titre "Où Sont Les €", en featuring chez KAARIS, sur son Double Fuck, un mois avant la venue de son premier projet, A7, sorti chez Def Jam Records. La mixtape, qui a reçu de bons retours dans son milieu, témoignait, affirmait et confirmait déjà le style de SCH. D'une part un son percutant, violent et unique, avec des gimmicks bien à lui, de l'autre quelques tracks prenantes avec une ambiance inverse, planantes ou tristounes. À l'heure de la sortie de son album Anarchie, le S (oui, c'est le surnom de SCH, c'est pour éviter les répétitions) affirme dans une interview chez Booska-P que "briser les codes, c'est faire avancer le rap". Et c'est cela qu'on peut saluer chez SCH, c'est qu'il sort du lot au niveau de l'innovation.

L'album débute avec la chanson-titre "Anarchie", qui avait été dévoilée en single un peu plus d'un mois auparavant si mes souvenirs sont bons. C'est un bon son qui ouvre bien l'album, une bonne prod Trap avec un pattern de quelques notes de piano en prime, une ambiance un peu sombre (mais pas trop non plus), et de l'egotrip, obviously.

Le morceau suivant, "Trop Énorme", est plutôt contraire au morceau précédent. En effet, le son est récréatif, la prod est originale, l'autotune est hyperaigüe, SCH ne l'a pas délaissée. Ensuite, au fil de l'écoute, on remarque que le S approfondit, avec Anarchie, les contrastes d'ambiances qu'on remarquait déjà sur A7, et innove plus, avec notamment des prods originales, comme sur "Je La Connais" (on ne s'attend pas à ce genre d'instru sur un album de rap français), "Neuer", ou "Cartine Cartier". Cela est dû à la production qui n'est plus monopolisée par Kore. Celui-ci est souvent en collaboration et il y a même un morceau où la production est gérée par Ozhora Miyagi et Mr. Punisher. Mais revenons aux sons. Anarchie alterne morceaux qui martèlent, morceaux fun, morceaux sombres, et autres morceaux neurasthéniques. Et oui, c'est ça l'univers de SCH. Il sait envoyer du lourd comme nous le montrent "Neuer" et son refrain marrant et le violent "Dix-Neuf", mais sait aussi s'imprégner de la pochette via des instrus obscures (on pense notamment à "Anarchie" et "Alleluia"). Enfin, le S peut nous faire verser une petite larme (non je déconne quand même) avec "Allô Maman", "Quand On Était Mômes" et "Essuie Tes Larmes" avec leurs prods profondes.

En gros, l'approfondissement de l'univers musical du gars est réussi, et plaira sûrement à certains mais en refroidira également d'autres. Et pour en revenir à la citation, je plussoie que SCH fait avancer le rap, surtout français, avec des instrus inattendues et d'autres innovations (par exemple un featuring avec un rappeur italien), et bien que certains sons se retrouvent plutôt futiles au milieu de morceaux phares, on ne perd pas le fil et on se sent toujours chez SCH.

En conclusion, je conseille Anarchie, car même si ce n'est sûrement pas l'album de l'année, le tiers voire la moitié de l'album vaut le coup.

Mes favoris : "Dix-Neuf", "Himalaya", "Allô Maman".

 

 

QxVx

Mots-clés : rap hip-hop sch anarchie album def jam recordings


 


 

Line-Up : 

Sch : Chant

Kore (et plein d'autres) : production

Nationalité : France

Label : Def Jam Recordings France

Année : 2016

Tracklist :

01 - Anarchie

02 - Trop Énorme

03 - Je La Connais

04 - Cartine Cartier (feat. Sfera Ebbasta)

05 - Le Doc

06 - Neuer

07 - Alleluia

08 - Allô Maman

09 - Quand On Était Mômes

10 - Dix-Neuf

11 - Himalaya

12 - Essuie Tes Larmes

13 - Murcielago


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 28/06/2016

Rejoignez nous sur Facebook!