PENDULUM : Hold Your Colour

à travers la boucle

Pendulum - Hold Your Colour

 

Pour ma première chronique hors des sentiers Metal, il fallait bien trouver un disque qui ait marqué son époque autant que mes oreilles friandes de musique relevée. C’est pourquoi, il était difficile de passer à côté de l’incroyable premier album de PENDULUM, Hold Your Colour. Bien que découvert tardivement, il ne m’aura fallu que peu de temps pour tomber sous le charme des morceaux du groupe de Drum & Bass australien. Entrer dans la boucle - attention à l’explosion de couleurs !  

Les couleurs ici, ce sont les ambiances. Tout en utilisant les mêmes bases caractéristiques du genre, notamment cette batterie rapide et tribale, le trio, composé de Rob Swire, Gareth McGrillen et Paul Harding, arrive à nous faire vivre des émotions aussi variées que prenantes. L’album s’entame avec « Prelude », courte introduction narrée sur fond de B.O. de science-fiction, et se brise aussitôt sur les beats gangstas et menaçants de « Slam ». Le bitume urbain se craquèle peu à peu et laisse place à la montée foudroyante que tout bon amateur de musique électronique attend impatiemment. PENDULUM lâche la bride et laisse sa musique prendre le dessus : une batterie groovy et naturelle, aisément garnie en basses lourdes, vient donner l’énergie nécessaire à une mélodie de clavier entêtante à souhait. Si le rythme est plutôt lent sur ce titre, le reste des ingrédients fait indubitablement partie de la recette secrète PENDULUM que le combo va sublimer tout au long de ce Hold Your Colour.

Et le voyage continue, sans attente, avec le jazzy « Plastic World ». Trompettes, saxos et trombones viennent rehausser la saveur de la Drum & Bass pour un apaisement exotique jubilatoire. Dans le même ordre d’idées, « Sounds Of Life » et « Streamline » nous titillent le cortex cérébral dans des envolées aériennes et chimériques, la première conduite par la voix enjôleuse de Yasmine Yee, la seconde par celle doucereuse de Rob Swire himself. Le Ragga/Dub, souvent utilisé dans le Jungle (ancienne dénomination de la D&B si on peut dire), pose ses gimmicks dansant sur le sympathique « Fasten Your Seatbelt », mais bien loin, en terme de qualité, face au redoutable « Tarantula », hit aussi redoutable que le « Make It Bun Dem » de la collaboration entre SKRILLEX et DAMIAN MARLEY. Les plus castagneurs d’entre-vous attendent évidement leurs lots de basses distordues et de rythmiques effrénées, et pour cela il suffit de s’enquiller les brûlots « Through The Loop », « The Terminal » et « Another Planet ». Leurs longues introductions ne sont qu’un prétexte pour vous envoyer valser encore plus loin !

À noter que dans la réédition de 2007, les deux derniers titres originels (« Another Planet » et le stratosphérique « Still Grey ») ont été remplacés par les bien nommés « Blood Sugar » et « Axle Grinder » aux forts relents de testostérone oxydée.

Hold Your Colour est un album multifacette qui se vit plus qu’il ne s’écoute : c’est le calme ET la tempête, une véritable entrée dans l’univers de la Drum & Bass. D’ailleurs, les fans ne se sont pas trompés puisqu’il est l’album du genre le plus vendu dans le monde !

 

Tankkore

 

 

Line-Up : 

Rob Swire : Chant, guitare, claviers, composition, production

Gareth McGrillen : Composition, production

Paul Harding : Composition, production

Nationalité : Australie

Label : Breakbeat Kaos

Année : 2005

Tracklist :

01 - Prelude 

02 - Slam

03 - Plastic World (feat. Fats & TC)

04 - Fasten Your Seatbelt (feat. The Freestylers) 

05 - Through The Loop

06 - Sounds Of Life (feat. Jasmine Yee)

07 - Girl In The Fire

08 - Tarantula (feat. $pyda & Tenor Fly)

09 - Out Here

10 - Hold Your Colour

11 - The Terminal

12 - Streamline

13 - Another Planet

14 - Still Grey

Réédition 2007 :

13 - Blood Sugar

14 - Axle Grinder

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (4)

1. Tankkore 08/09/2013

Bravo ! Vous avez gagné un envoi Wetransfer de l'album !

2. Cook 08/09/2013

Bien sympa dans le genre. Ma copine m'en parle depuis des plombes mais n'a jamais dénié m'en faire écouter. Merci pour la découverte Tank'.

3. Tankkore 08/09/2013

Merci mon Dav', ça me fait plaisir que tu accroche au style ! Y en a vraiment pour toutes les humeurs sur cet album, j'espère que tu les appréciera toutes :)

4. ZoSKiA 07/09/2013

Très bonne chro mon Tank' et excellente surprise à la découverte du morceau Slam. Je m'attendais à un truc se rapprochant plus du break beat, ultra saccadé, mais finalement c'est quand même facile d’accès pour un non initié à la musique éléctro comme moi. En plus le clip est terrible, bonne pioche donc!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 26/01/2015

Rejoignez nous sur Facebook!