RESNICK, MIKE : L'Infernale Comédie


 

55448

 

Aujourd'hui, je n'ai pas le cœur à une intro sans fin et maladroite qui nous amènera au sujet du jour.
Non, je n'en ai vraiment pas le courage, et c'est la faute à "L'Infernale Comédie" de Mike Resnick.

Avec ce livre (une trilogie en vérité, qui regroupe ici "Paradis", "Enfer" et "Purgatoire"), l'auteur nous fait une promesse. La promesse de voyager et d'embarquer pour un grand planète-opéra de presque 700 pages dans une édition monstrueusement volumineuse.
Une fois lancé, les pages défilent, le rythme de croisière est bon et tout se passe bien. Seul bémol, comme pour tous les retours de voyages, il est difficile de revenir à la réalité sans être un brin morose, d'où mon manque d'entrain.
La destination ? L'Afrique, enfin… Peponia… non… Le Kenya, et puis le Zimbabwe, pour finir sur l'Ouganda. Hé oui Mr Resnick, votre petite tentative masquée de nous faire part de votre passion pour l'Afrique et son histoire n'a pas pris sur moi.
Vous n'y comprenez rien ? Je vous explique.

Sous couvert de science-fiction, l'auteur en profite pour nous faire un petit cours d'Histoire concernant différentes périodes de l'Afrique, son continent de prédilection, auquel il voue un amour sans faille.

Cette tentative déguisée de nous vendre un voyage spatial alors qu'il s'agit en vérité d'un safari pourra prendre sur le lecteur...ou pas.
Les ficelles sont grosses, les noms d'animaux à peine déguisés mais en même temps, l'auteur prévient à chaque début de tome avec une fable qui n'a : "rien à voir avec le roman, qui parle d'une planète imaginaire, et non d'un pays bien réel", t'abuse Mike, on te voit venir à cinquante kilomètres.
Au final, tant pis pour le trip intersidéral prévu, Mike Resnick s'impose comme un fabuleux chroniqueur historique et c'est d'une traite que s'avalent ces trois volumes de "L'infernale Comédie".
Comme un safari à la carte, ce sont différents thèmes qui nous sont proposés.
Qu'ils soient sociologiques, politiques ou écologiques, Resnick expose les faits et nous conte avec passion les difficultés de ces trois pays, bien que dans une large mesure ce soient les périodes coloniales et post coloniales qui intéressent l'auteur.
Pour les trois volumes qui constituent cette "Infernale Comédie", rien ne diffère vraiment d'un point de vue strictement littéraire et c'est pour ça que je préfère ne pas parler de ces livres individuellement, bien que quelques changements fassent leurs apparitions, comme par exemple la narration qui varie sensiblement d'un livre à l'autre sans pour autant dénaturer le tout.
Le point important est que l'auteur ne se permet à aucun moment de juger. Non. Resnick rapporte des faits historiques et les consigne dans cette trilogie. Ce qui s’est passé là-bas est fait et rien ni personne n'y changera rien. L'Histoire est écrite et l'auteur pose simplement les choses sans qu'à aucun moment le lecteur soit confronté à un choix moral (bien qu’inconsciemment il prenne partie selon son caractère et sa vision des choses). Chaque colonisation a vu ses avantages et ses inconvénients quelque part. Les deux points de vue sont en général traités pour amener le pour et le contre, bien que souvent le contre l'emporte, enfin pour ma part.  

Vous voilà prévenu, "L'infernale Comédie" est un bouquin passionnant, MAIS…
Si un sous-titre pouvait accompagner le titre de ce livre il serait sans doute : "L'Infernale Comédie, où comment te faire bouffer de l'Histoire déguisée en science-fiction", même s’il faut avouer que le côté SF a du mal à prendre.
Tout au long de la lecture c'est l'image de l'Afrique, de sa faune et de sa flore qui reste, et c'est donc une excellente chronique/saga que Resnick nous propose.
En revanche, il est difficile de juger le côté SF de l’œuvre puisque l'auteur n'a fait que transposer des faits, des décors et des coutumes déjà existantes. C'est pourquoi je n'émettrais pas d'avis à proprement parlé.
En tout cas, c'est avec une œuvre puissante que j'ai pu faire la connaissance de Mike Resnick, l'homme passionné et chroniqueur hors-pair capable de faire aimer l'Histoire à un primate comme moi, et ça croyez-moi, ce n'est pas une mince affaire.

 

 

Zoskia

Mots-clés : chronique avis livre littérature livre resnick mike actusf l'infernale comédie


 

 Auteur : Mike Resnick

Editeur : ActuSF

Année : 2016

Site de l'auteur : http://mikeresnick.com/

decitre logo 


1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 29/04/2016

Rejoignez nous sur Facebook!